Anima Insight

[:nl]Beethovens 'Zevende' onder de loep[:en]Beethoven's Seventh [:fr] La Septième de Beethoven

Concerts

Date Temps Lieu Pays Projet Billets  
16-06-'24 avant premiereTax shelter premiereCancelled c c c c Billets
Programme
Soliste

Les musiciens sont sur scène. La musique résonne. Business as usual. Mais qu’est-ce qui se passe avant les notes ? Pour cette nouvelle formule de concert, Anima Eterna Bruges veut mettre le focus sur quelques éléments cachés derrière la partition, entre les notes, en-dessous des sons. Olav Grondelaers (Klara) prend la parole et pilote l’auditeur au sein de l’orchestre.

Pour l’occasion, l’orchestre se présente sous une forme réduite, un ensemble de neuf instrumentistes à vent qui se risque à jouer un arrangement de la Septième symphonie de Beethoven « pour Harmonie » (S.A. Steiner, 1816). À l’époque de Beethoven, les œuvres orchestrales étaient en effet régulièrement arrangées pour « harmonie », ensemble instrumental composé de deux hautbois, deux clarinettes, deux bassons, deux cors et un contrebasson. En Europe, les princes et les comtes disposaient généralement de leur propre harmonie et les arrangements permettaient une plus grande diffusion des œuvres symphoniques, ce qui avait des avantages tant sur le plan du prestige que du commerce. Mais qui a effectué cet arrangement ? Qu’est-ce qui a inspiré Beethoven ? Quelles recherches ont entrepris les musiciens afin de trouver des instruments historiques ? Quelle est la différence entre une clarinette moderne et une clarinette historique ? Olav Grondelaers exprime tout haut sa curiosité, fait part de toutes ses réflexions. Par le biais de questions, de réponses et de brefs extraits musicaux émergent de nouvelles idées. Le concert commence ensuite et le passé se déroule note après note : business as never before.