La « grande » musique de chambre de Schubert et Berwald

À travers ce programme, nous donnons un nouveau souffle à deux œuvres majeures du 19e siècle rarement jouées sur des instruments anciens. Dans son Septuor pour vents et cordes, le compositeur suédois méconnu Franz Berwald se révèle étonnamment moderne et original. L’Octuor en fa majeur de Schubert est un monument du répertoire de la musique de chambre, mais saviez-vous que l’œuvre était en réalité une préparation à la Symphonie n° 9, appelée la « Grande symphonie » ? Pendant des décennies, l’Octuor a été considéré comme impossible à jouer, à cause d’une interprétation erronée d’une indication de temps dans la partition. Une toute nouvelle édition permet aujourd’hui de l’entendre dans toute sa magnificence.