Atelier Anima

Schubertiade

Désolé, cet article est seulement disponible en Néerlandais. Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active. Jos van Immerseel & Ayako Ito (pianoforte), Jakob Lehmann (viool), Pavel Serbin (cello) Wie Schubert zegt, zegt Wenen, 19de eeuw: een schatkamer vol

Lisez plus

Gershwin le Grand

Quand le jazz et le classique se rencontrent, George Gershwin n’est jamais loin… Compositeur prolifique dès son jeune âge, Gershwin accède à une première reconnaissance dans les music-halls et les productions de Broadway. En dépit de ses succès populaires (Lady Be Good et Strike up the Band), Gershwin rêve de se faire un nom de

Lisez plus
archivé

Romance russe

Anima a eu le plaisir d’accueillir à diverses reprises depuis 2015 la violoniste franco-arménienne Chouchane Siranossian. Cette saison encore, la virtuose vous envoûtera par son talent – d’abord dans les concertos pour violon de Mendelssohn et Beethoven, puis en maître de concert / soliste dans une production 100% russe. En clé de voûte du programme,

Lisez plus

Monteverdi et les Prégardien

Après une collaboration en 2015 très réussie, Anima Eterna Brugge se lance cette saison dans une nouvelle aventure avec la complicité de Christoph et Julian Prégardien – deux ténors parmi les plus polyvalents et les plus expressifs de la scène actuelle. C’est donc en excellente compagnie que nous fêterons le 450e anniversaire d’un des compositeurs

Lisez plus
archivé

Quand Mendelssohn rencontre Beethoven

La symphonie n°7 de Beethoven – la plus impressionnante de ses œuvres symphoniques aux dires de ses contemporains – explore avec brio les couleurs orchestrales et l’ingéniosité rythmique. Beethoven avait écrit son « apothéose de la danse » (pour reprendre les termes de Wagner) près de 12 ans après sa première composition du genre. Mendelssohn a attendu plus

Lisez plus
archivé

Le bonheur Beethovenien

Anima Eterna Brugge retrouve cet hiver le plus fidèle de ses compagnons : Ludwig van Beethoven. La Symphonie n°7 – la préférée du public au XIXe siècle – explore avec brio la palette des couleurs orchestrales et nous offre une démonstration magistrale de l’ingéniosité rythmique. Cette ‘apothéose de la danse’ (dixit Wagner), que Beethoven avait écrite

Lisez plus

Carnaval des Animaux

Anima a un faible pour la musique orchestrale française du XIXe – début XXe. Nous vous l’avons amplement prouvé par le passé en programmant Berlioz, Fauré, Ravel, Debussy ou encore Poulenc (dont vous aurez le plaisir de retrouver des extraits choisis dans le coffret CD sorti chez Outhere Music/Alpha). La musique de chambre française –

Lisez plus
archivé

Maîtres Tchèques: encore!

Chers Dvořák, Saint-Saëns et Beethoven, quel plaisir de vous retrouver ! Après avoir exploré la Symphonie ‘du Nouveau Monde’ de Dvořák en 2015, nous sommes impatients de vous faire découvrir la beauté tout aussi subtile, les couleurs raffinées et l’énergie irrésistible du poème symphonique Vodnik et de la Nocturne Op. 40. Coup de cœur également pour

Lisez plus