A propos d’Anima

Enchanté

Anima Eterna Brugge se lance 5 à 7 fois par an dans un nouveau projet consacré à un compositeur, une œuvre, une période ou un style pour lequel Jos van Immerseel et les solistes de talent qui l’entourent donnent à chaque fois le meilleur d’eux-mêmes. Nos principes fondamentaux sont au nombre de trois : étude des sources, préparation optimale et utilisation de types d’instruments qu’entendait et écoutait le compositeur. Nos mots-clés : professionnalisme, dévouement, concentration et amour de la musique. Notre credo : « music must sound » ! Notre mission : faire découvrir des œuvres d’art de toutes les époques à nos contemporains.

La petite histoire

Fondé en 1987 par Jos van Immerseel comme un laboratoire vivant permettant de tester de façon pratique le résultat de ses recherches dans le domaine de la musique baroque, Anima Eterna Brugge se développe à partir d’un ensemble compact d’instruments à cordes pour devenir l’orchestre purement symphonique que l’on connait aujourd’hui. Il passe rapidement de la musique de chambre au répertoire d’orchestre, à la danse et à l’opéra, de Bach à Mozart et à Haydn. Quelques dix ans plus tard, Anima Eterna Brugge se trouve au seuil du romantisme : c’est alors l’époque de Mendelssohn, Beethoven et Schubert, mais aussi de Saint-Saëns, Moussorgski, Liszt, Franck et Strauss, jusqu’à Ravel et Gershwin.

L’utilisation conséquente d’un effectif instrumental historique, la constante direction de l’ensemble par son créateur et inspirateur, son fonctionnement sous forme de projets – qui permet pour chaque programme de rassembler les meilleurs musiciens autour d’un noyau stable –, et le respect des intentions du compositeur comme clé d’accès à la musique sont centraux dans la vision et le mode de travail de l’orchestre. Au début d’un projet, il n’y a pas d’évidence ou de vérité intangible : le texte musical raconte, le chef d’orchestre écoute, et les musiciens jouent au plus haut niveau ! Anima Eterna Brugge emprunte une voie se situant entre la rupture et la fantaisie, entre la nécessité et la liberté – non dogmatique mais rigoureuse. Les tabous qui se brisent ne sont pas brutalement abattus mais soigneusement démantelés selon les instructions du compositeur. Résultat : un répertoire top en Technicolor, sans lest ni déguisement, vivant et pur, plein de fraîcheur et de mordant – « inouï » !

Compagnons de route

En cours de route, Anima Eterna Brugge trouve la compagnie d’âmes sœurs telles qu’Anne-Teresa De Keersmaeker / ROSAS et Philippe Herreweghe / Collegium Vocale Gent, et de merveilleux solistes – parfois externes à l’orchestre. Le travail musical avec Claire Chevallier (piano), Sergei Istomin (violoncelle), Lisa Shklyaver (clarinette) et Thomas Bauer (baryton) est toujours agréable et du plus haut niveau. Mais d’autres partenaires musicaux contribuent aussi à l’histoire du succès de l’orchestre : Anima Eterna Brugge possède à l’opéra de Dijon le statut d’« ensemble associé », est – depuis 2003 – en résidence au Concertgebouw de Bruges et à partir de 2015 au Beethovenfest Bonn.

Quelques disques…

L’intégrale Schubert, véritable icône et les symphonies de Beethoven ne sont que quelques-uns des enregistrements innovateurs que l’orchestre a réalisés. Depuis 2002, la société de disques parisienne Zig-Zag Territoires (Outhere) est l’hôte d’une Collection Anima Eterna qui compte à présent plus d’une vingtaine d’albums, dont chaque nouveau rejeton est suivi au niveau international et applaudi par la critique et les auditeurs. En 2014, un enregistrement de concert des Carmina Burana de Carl Orff sera ajouté à cette discographie. Le Prix der Deutschen Schalplattenkritik, une nomination pour les BBC Music Awards, le Prix Caecilia, le Gramophone’s Editor’s Choice Award et le Diapason d’Or de l’Année trônent parmi d’autres récompenses et distinctions dans le palmarès d’Anima Eterna Brugge. Ils soulignent l’importance durable et la force d’attraction de cet orchestre.

Et maintenant?

Après 27 ans d’existence, la crise de croissance d’Anima ne peut être contenue : son répertoire continue constamment de s’élargir jusqu’au-delà des frontières du 20ème siècle. La discographie de l’orchestre resplendit avec des nouveautés toutes plus belles les unes que les autres. Au cours des prochaines saisons, Anima continuera à présenter chaque année un programme de concerts entièrement renouvelé incluant des chefs d’œuvre auxquels ne s’était encore jamais attaqué l’orchestre. Mais ce n’est pas tout : nous partirons également en tournée à travers le monde, pour nous produire à Mexico et à Sidney ! Enfin, nous célèbrerons en novembre 2015 l’anniversaire de notre chef d’orchestre. Vous l’aurez compris : c’est une année pleine de moments forts qui nous attend, des moments qu’il nous tarde de partager avec vous.